Blog Rentacar Réunion Location de voiture à la Réunion au meilleur prix !

Les oiseaux disparus de la Réunion : Partie 2

 

Retour aux oiseaux disparus de la Réunion au travers de cette deuxième partie de dossier. Découvrez quatre nouvelles espèces d’oiseaux endémiques de la Réunion.

 

La Huppe de Bourbon

Huppe de bourbon - oiseaux disparus de la Réunion- Partie 2- Blog Rentacar RéunionCet étourneau était assez commun sur l’île de la Réunion. Il fait partie des dernières espèces éteintes de l’île. Il est connu grâce à de nombreuses descriptions, dessins, et à plusieurs spécimens naturalisée et d’autres conservés dans l’alcool.

Apparence :

Cet oiseau était facilement reconnaissable par la huppe blanche que le mâle arborait. Il était de couleur brune et blanche.

Habitudes :

Il était un oiseau grégaire.

Lieu de prédilection :

Insectivore à tendance frugivore, la Huppe bourbon s’épanouissait dans toute l’île.

Date d’extinction :

Il s’est éteint vers 1850 pour de multiples raison avec notamment la déforestation et l’introduction d’espèces concurrentes. La Huppe de Bourbon aurait été introduit par accident sur l’île Maurice, mais il n’y a pas survécu non plus.

Date d’extinction :

L’espèce disparu vers 1800, on en conserve quelques spécimens naturalisés.
  

Le Hibou de Gruchet

Cette chouette endémique de la Réunion est connue uniquement grâce aux ossements qui ont été retrouvés depuis 1974. Étrangement, aucun témoignage n’a été laissé sur cet oiseau nocturne à part quelques observations furtives de son passage ou de son cri.

Apparence :

Son plumage était foncé sur la tête et le dos ; son ventre et sa gorge étaient tachetés de blanc et de brun ; et sa queue était rousse.

Lieu de prédilection :

Il appréciait les lieux reculés et l’ouest de l’île.

Date d’extinction :

Inconnue à ce jour.
 

La Sarcelle de Sauzier

La Sarcelle de Sauzier, aussi appelée Sarcelle des Mascareignes, est un petit canard de 40 cm, plus petits que ceux connus en Europe. Cette espèce a vécu à la Réunion et à Maurice, mais, elle est connue grâce aux descriptions de Dubois et aux ossement retrouvés sur les deux îles.

Apparence :

Son plumage était brun.

Lieu de prédilection :

Elle appréciait les cours d’eau rapide, plans d’eau et marais.

Date d’extinction :

Elle s’est éteinte vers 1850.
 

Le Bihoreau de la Réunion

Appelé butor ou grand butor, le Bihoreau est un oiseau de bonne taille assez gras. Nous le connaissons grâce à Dubois et aux ossements retrouvés.

Apparence :

Cet oiseau était gris tacheté de blanc, son allure de héron était faussée par ses pieds verts.

Lieu de prédilection :

Le Bihoreau adorait les plans d’eau car il se nourrit uniquement de poissons.

Date d’extinction :

Inconnue à ce jour.
 

Le Faucon de Dubois

Egalement appelé Crécerelle de Dubois, ce Faucon était un des seuls rapaces que comptait la Réunion avant l’arrivée de l’homme. On le connait grâce aux observations et descriptions de Dubois ainsi qu’au travers de ses ossements. Malgré les observations de Dubois, il n’y a que peu d’informations sur ce rapace qui a très vite disparu.

Apparence :

Son envergure pouvait aller jusqu’à 70 cm. C’était un oiseau de petite taille (35 cm). On suppose qu’il était de couleur brunâtre, le ventre plus clair avec les pieds jaunes.

Date d’extinction :

Il s’est éteint vers 1670 mystérieusement.

You must be logged in to post a comment.

  • RSS
  • Delicious
  • Digg
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin
  • Youtube

Popular Posts

Marche sur le Feu à

Cérémonie traditionnelle de la Réunion : La Marche sur le ...

Le Jardin des parfum

Le Jardin des parfums et des épices, un jardin extraordinaire   Situé ...

Le vétiver de la R

Le vétiver : une plante toute simple et pourtant si ...

Les oiseaux disparus

Les oiseaux disparus de la Réunion : Partie 1   Grâce aux ...

Le caméléon la sta

Le caméléon réunionnais, un petit habitant que tout le monde ...